Allemagne : les nouvelles protestations, belles et innovantes ?

Simulacre de catastrophe pétrolière, mise à prix des têtes de marchands d'armes, enterrements de clandestins au cœur de la Capitale... En Allemagne, les formes de protestation sont toujours plus influencées par une diffusion médiatique qui facilite la mise en œuvre de la protestation, mais qui impose une « obligation d'innovation » pas toujours plus effective que les protestations classiques. Thomas Schnee livre pour Metis les détails de son analyse.

Allemagne: le travail à la carte devient tendance

Souci d'économie, pénurie de main-d'œuvre, aspirations à un meilleur équilibre de vie... Outre-Rhin, les firmes flexibilisent de plus en plus leurs organisations à coups de temps choisi et de télétravail. Non sans risques pour les salariés, faute de garde-fous. Metis reprend ici avec leurs aimables autorisations un article de Thomas Schnee publié par Liaisons Sociales Magazine (n° 154 du 03/09/2014).

Le corporatisme gagne le monde syndical allemand

Le conflit entre la Deutsche Bahn et le petit syndicat des conducteurs de locomotives (GDL) a suscité un fort intérêt. Ce syndicat catégoriel s’est démarqué des grandes organisations pour jouer sa propre carte.