PoEm à la DARES. Quand la poésie se fait chiffres

Vous, lecteurs attentifs des écrits de la DARES, ce fleuron du ministère du Travail, l’auriez-vous deviné ? La Dares n’est pas seulement peuplée de statisticiens mais aussi de « poètes qui consument leurs jours en d’austères études ». La preuve :  la nouvelle publication de la DARES s’intitule tout simplement PoEm. Non, ne rêvez pas plus longtemps : PoEm n’est pas une variation baudelairienne mais la nouvelle publication qui retrace en un unique document mensuel les « Politiques d’Emploi ».

Par |2019-06-23T16:23:10+02:0019 juin 2019|Mots-clés : , |

Hongrie : le salut par les travaux publics ?

On parle beaucoup du Premier ministre hongrois, Viktor Orban, de ses positions idéologiques et politiques, mais on parle peu de la Hongrie. Tamas Molnar, économiste au Budapest Institute, brosse un tableau de la situation économique et sociale du pays. Son article est également sur Metis en anglais.

Par |2018-12-17T10:17:27+02:0013 mars 2016|Mots-clés : , , , , , |

Et si on essayait de penser à l’envers ?

Exit 2015. Une année que l'on voudrait pouvoir oublier. Justement il ne le faut pas : elle est riche de leçons du côté de ce que l'on appelle maintenant l'urgence économique et sociale. Derrière la violence et la radicalité du refus de nos sociétés, derrière l'affirmation d'opinions extrêmes, on sait qu'il y a la marque terrible du chômage de masse. L'absence de travail, d'activités, de perspectives est destructrice. Derrière les votes, les cartes montrent d'anciens bassins industriels, des petites villes, que l'activité économique n'a pas reconquis, les espaces ingrats de l'étalement urbain, des jeunes qui ne trouvent pas leur place dans un pays pourtant riche.

Le travail en France et en Allemagne : une opposition de stratégie

La Fondation Robert Schumann publie en ce tout début d'année une très intéressante étude conduite par Alain Fabre, expert financier, qui compare le rôle du travail dans l'économie et dans la société en France et en Allemagne

Par |2018-12-17T10:15:22+02:008 janvier 2013|Mots-clés : , , , , , , |

Europe : pourquoi il faut savoir dire stop

L'Union Européenne est elle en train de se tirer une balle dans le pied ? Certes, la crise qui la percute de plein fouet pourrait s'avérer salutaire. Grâce à elle, des mécanismes de solidarité, qu'elle avait longtemps refusés, se sont mis en place au sein de la zone euro. Certes, cette mise en place se fait dans la douleur et dans une imperfection plus que critiquable, mais elle fait émerger une Union dont les plus eurosceptiques s'éloignent, tant mieux. Un « fédéralisme budgétaire » se profile, il exigera une responsabilité politique beaucoup plus importante et beaucoup plus partagée. Mais ses faiblesses multiples pourraient servir de bouc émissaire à des peuples légitimement en colère.

Fin de la flexicurité ?

Les politiques européennes du travail et de l'emploi ont longtemps prôné le développement de la flexicurité. La crise va t-elle mettre fin à ces instruments ? Pervenche Bérès, Présidente de la commission de l'emploi et des affaires sociales du Parlement européen veut une Europe protectrice

L’entrepreneur ne fait pas l’employeur

Pas de politique d’emploi digne de ce nom sans couplet sur « l’employabilité » du salarié. Les réformes du marché du travail focalisent l’attention sur les facteurs qui déterminent l’offre de travail, quand elles ne se contentent pas de cibler les comportements de recherche d’emploi. Côté demande de travail, rien sur la façon dont est répartie la capacité à assumer la fonction d’employeur ou la volonté de la développer. Qu’est-ce qui définit « l’employeurabilité » ?

Comment l’Allemagne transforme les petits boulots en vrais emplois

Pour lutter contre le chômage, une singulière politique de transformation des petits boulots en emplois, encadrée par des salaires plafond. Les minijobs, piège ou marche-pied vers l'activité ?