L’invention du salariat

En pleine discussion sur la « fin du salariat », les développements des nouvelles formes d'emploi et surtout des nouveaux « arrangements » dans les façons de travailler (auto-entrepreneuriat, co-working, shifteurs, free-lances...), le livre de Claude Didry L'Institution du travail, Droit et salariat dans l'histoire mérite que l'on s'y plonge. On en a assez peu parlé dans la presse et c'est dommage. Danielle Kaisergruber l'a lu pour Metis

Chine : le droit du travail s’éveille, les conflits aussi !

Dans une interview exclusive pour Metis, Aiqing Zheng - professeure à la faculté de droit Renmin de l'université de Chine, invitée de nombreuses universités françaises - revenait en février 2015 sur les développements du droit du travail dans le pays mais aussi sur les conflits collectifs, le rôle des autorités publiques, des ONG ou du syndicat officiel. A lire ou relire d'urgence

CDI intérimaire : un oxymore entre dans le droit du travail

Portée par le patronat de l'intérim, l'idée était dans l'air depuis 2008 ; mais c'est un accord de juillet 2013 qui a fait entrer le CDI intérimaire (CDITT) dans le droit positif, dans la foulée de l'Accord sur la sécurisation de l'emploi de la même année. « Cheval de Troie » ou « Flexibilité acceptable » ? Paradoxale, cette nouveauté n'a pas fait, l'unanimité parmi les négociateurs; et elle peine à décoller, avec à ce jour moins de 3 000 contrats signés pour 20 000 attendus sur trois ans.

Pour une diversification heureuse des contrats de travail

Toutes les formes possibles de contrats dans le travail co-existent en France, aussi bien qu'ailleurs. Les différences par rapport à d'autres pays ne sont pas aussi importantes que pourraient le laisser croire les critiques des rigidités du droit social français. Cette diversification des contrats a donné lieu au fil du temps à l'émergence d'un système cohérent marqué, pour certains, par l'accroissement de la précarité. La question qui se pose alors est de savoir comment « faire avec » ou dépasser cette précarité.

Par |2018-12-17T10:17:15+02:0022 novembre 2015|Mots-clés : , , , , , |

D’un droit du travail au droit de l’actif

Directeur général de la fédération européenne des employeurs du travail temporaire (Eurociett), Denis Pennel est également l'auteur du livre Travailler pour Soi : quel avenir pour le travail à l'heure de la révolution individualiste dont Metis a rendu compte. il est par ailleurs rédacteur du rapport de Génération Libre, texte qui s'est invité dans le débat français sur la réforme du droit du travail. Il nous livre ici ses principales pistes pour le droit du travail du futur.

Le cerveau plat de l’Europe sociale

Le social a-t-il encore sa place dans une Union européenne dominée par des crises successives ? A-t-il été entièrement dévoré par les idées néolibérales? L'on avait espéré dans ces colonnes que la Commission Juncker, présidée par un homme pour qui le social n'était ni un mot grossier ni un mot étranger, allait renverser un courant, qui, depuis des années, mettait le social à la diète. Cet espoir, peut-être exagéré, semble désormais vain.

Réforme du contrat de travail : tarte à la crème ou nécessité ?

Le CDI, présenté par la loi comme « forme normale et générale du contrat de travail », est rendu responsable de nombreuses contraintes qu'il fait peser sur les employeurs. Les réformistes plaident pour un assouplissement du contrat de travail, sensé favoriser la croissance et améliorer la compétitivité des Etats. Mais qu'en est-il des contreparties en échange d'un emploi plus facile à rompre ? Dans une perspective comparée, Jean Louis Dayan questionne pour Metis les contours de la réforme du contrat de travail.

Les emplois atypiques ne sont plus ce qu’ils étaient 

CDD, temps partiel, intérim mais aussi et de plus en plus stages, entrepreneuriat, portage salarial: les formes de l'emploi atypique ne cessent de se diversifier. Mais si certaines prospèrent, d'autres stagnent ou restent marginales. Christophe Everaere, professeur de sciences économiques à l'IAE Université de Lyon 3, revient pour Metis sur la notion d'emploi atypique et interroge les nouvelles sécurités du salariat contemporain.

Vers une régularisation du travail au Japon ? 

Starbucks, UNIQLO, Ikea... Au Japon, de nombreuses entreprises s'apprêtent à proposer à des milliers de travailleurs à temps partiel des contrats à durée indéterminée. Selon une étude du Japan Institute for Labour Policy and Training, cette régularisation du statut de nombreux employés est une tendance généralisée à l'échelle nationale.

Travail d’artiste : la propriété intellectuelle prise d’assaut

Pour un artiste, il y a peu de distinction entre vie personnelle et vie privée. Partout, l'émotion est présente et même exacerbée en cas de conflit au travail. Jean Vincent, avocat français spécialisé en droit de la propriété littéraire et artistique et en droit du travail, a discuté avec Metis de leurs conditions de travail et du rôle joué par les syndicats et les conventions collectives dans leur évolution.

Load More Posts