L’Union européenne, la plus formidable machine à convergence

« La plus formidable machine à convergence du monde moderne » : c'est ainsi que la Banque Mondiale a qualifié l'Union européenne (UE). En effet, l'une des grandes réussites de l'Union depuis le début du millénaire a été d'arrimer un grand nombre de pays aux économies et aux systèmes sociaux disparates à un socle européen qui par ailleurs a progressé. C'est le schéma de la « convergence ascendante », une ligne de force qui se poursuit, malgré une remise en cause par la crise de 2008.

Par |2019-05-10T17:23:35+02:002 avril 2019|Mots-clés : , , , , , , , , |

Dialogue social : sortir du formalisme !

En France - avec la loi Travail - comme dans la plupart des pays d'Europe, la tendance est au déplacement du centre de gravité de la négociation collective vers l'entreprise, au détriment des branches et du niveau interprofessionnel. Beaucoup ont déploré cette évolution en arguant de l'indéniable faiblesse des implantations syndicales dans les entreprises. Pourtant, une autre approche consiste à prendre le contrepied en se posant la question des conditions à réunir pour renforcer les acteurs de la négociation d'entreprise. Ce renforcement est moins une question de moyens qu'une question de posture. Les leçons des études européennes :

Qualité du dialogue social : les surprises du panorama européen

Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, a déclaré souhaiter être « le président du dialogue social ». La Commission a indiqué vouloir prendre des mesures pour « donner un nouvel élan au dialogue social ». Où en sont les différents États-membres sur cette question ? Le panorama européen révèle quelques surprises et brise plusieurs idées reçues

Restructurations : définitions, indicateurs, politiques

Sujet sensible s'il en est, et beaucoup plus encore en France que dans d'autres pays européens, les restructurations renvoient à des mesures extrêmement diverses. Tout commence par un problème de définition : de quoi parle-t-on ? S'agit-il de réductions d'effectifs, de plans sociaux, de fermetures d'entreprises comme l'entend généralement l'opinion publique ? Mais quid des fusions-acquisitions ou bien encore des refontes de processus, des réorganisations internes ? Que faire de l'introduction de méthodes ou de technologies nouvelles ? Le caractère protéiforme des restructurations entraîne alors des définitions qui deviennent, à l'instar de celle proposées par la Commission Européenne, si larges qu'elles englobent la quasi-totalité des « changements » organisationnels. Comment alors les mesurer et pour quoi faire?

Résolution des conflits au travail : la voie alternative

Tous les États membres de l'Union européenne prévoient la possibilité de soumettre à une instance judiciaire (tribunal du travail spécialisé ou tribunal civil) les conflits individuels concernant des allégations de violation du droit du travail. Cependant, pour éviter que ces conflits soient portés devant un tribunal, il est de plus en plus recouru aux modes alternatifs de résolution des litiges (Alternative Dispute Resolution - ADR). Le recours aux ADR s'intensifiant partout en Europe, ce rapport de Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail (2010) analyse à point nommé le phénomène et les usages nationaux en la matière.

Négociation collective à la baisse

Il ne faut pas s'y tromper : les années qui viennent risquent de ne pas être favorables aux salaires dans nombre de pays de notre continent. Croissance nulle ou presque, pressions continues sur les prix, gel ou baisse des dépenses publiques : il faudrait des miracles pour continuer à gagner plus ! Or, à l'heure où il est de bon ton de faire l'apologie du dialogue social, la négociation collective ne se porte pas très bien en Europe.

La crise, la France, l’Europe : 5 transformations silencieuses

Dans une première partie, nous avons abordé les impacts sociaux les plus visibles de la crise en Europe : exacerbation des tensions, modification des attitudes et des comportements, fragilisation d'une partie de la population, précarisation du travail et de l'emploi, affaiblissement des protections sociales.« La crise, la France, l'Europe : 5 signaux majeurs » . Mais derrière le fracas et la fureur de la crise, se produisent aussi des mutations à bas bruit, qui ne se laissent capter que par des signaux faibles. Ces transformations silencieuses sont moins des évolutions visibles que des glissements qui les rendent possibles

Par |2018-12-17T10:15:28+02:0023 février 2013|Mots-clés : , , , , , , , |

La crise, la France, l’Europe : 5 signaux majeurs

La crise s'installe. Ses conséquences sociales s'inscrivent durablement dans les ressentis, les attitudes, les comportements des citoyens. Elles s'expriment par des événements du quotidien comme la frustration de devoir se priver, les difficultés matérielles, la recherche d'un soutien de la part de sa famille, la crainte de perdre son logement ou son emploi, la perte de confiance vis-à-vis des autres... Ce sont ces petits et grands événements que nous avons tenté de mettre en perspective dans le paysage varié de l'Europe des 27

Par |2018-12-17T10:15:27+02:0011 février 2013|Mots-clés : , , , , , , |