L’Union européenne, la plus formidable machine à convergence

« La plus formidable machine à convergence du monde moderne » : c'est ainsi que la Banque Mondiale a qualifié l'Union européenne (UE). En effet, l'une des grandes réussites de l'Union depuis le début du millénaire a été d'arrimer un grand nombre de pays aux économies et aux systèmes sociaux disparates à un socle européen qui par ailleurs a progressé. C'est le schéma de la « convergence ascendante », une ligne de force qui se poursuit, malgré une remise en cause par la crise de 2008.

Par |2019-05-10T17:23:35+02:002 avril 2019|Mots-clés : , , , , , , , , |

Comment redonner vie au projet européen ?

Cet article, repris du site The Conversation, a été publié en avril 2017 dans le cadre de la série du CEPII « L'économie internationale en campagne », un partenariat CEPII-La Tribune-The Conversation-Xerfi-Canal. Michel Aglietta, professeur émérite à l'université Paris-Ouest et conseiller scientifique au CEPII, a été membre de l'Institut universitaire de France et membre du Haut Conseil des finances publiques. Il répond aux questions d'Isabelle Bensidoun et Jézabel Couppey-Soubeyran

Investissement public européen : ici et maintenant !

Economiste de renom, professeur de sciences économiques à l'Université Paris 10 Nanterre, Michel Aglietta est spécialiste d'économie monétaire internationale et connu pour ses travaux sur le fonctionnement des marchés financiers, qui ont permis de mieux connaître l'Histoire des bourses de valeurs ce qu'il considère être des failles du système financier. Il s'est exprimé très récemment dans la Lettre Europe et Entreprises - qui nous en a très aimablement autorisé la reprise - sur l'impérieuse nécessité de réanimer l'investissement productif pour sortir la zone euro du marasme.

Sauver l’Europe : plaidoyer pour une rupture profonde

Début 2014, la situation économique de la zone Euro reste préoccupante : ses pertes d'activités dues à la crise financière n'ont pas été rattrapées, sa croissance a été négative en 2012 et 2013, son taux de chômage, globalement de plus de 12 %, dépasse les 15% au Portugal, les 25% en Espagne et en Grèce. L'Euro, sa plus belle réussite, est fragilisée, menacée par le creusement des disparités entre pays, par sa mauvaise organisation, par la spéculation financière, par l'absence de solidarité entre les Etats membres.

Par |2018-12-17T10:16:11+02:003 mars 2014|Mots-clés : , , , , |

Les jeunes ou le début d’un tournant pour l’Europe ?

Face à une Commission largement décrédibilisée, le couple franco-allemand avec ses hauts, ses bas, son caractère à la fois complexe, tourmenté, irremplaçable tente de faire bonne figure. Et, une fois n'est pas coutume, ses récentes initiatives comme celles sur l'emploi des jeunes doivent nous faire réfléchir. Car elles pourraient marquer une nouvelle ère dans la dynamique de l'UE. S'inscrivant dans une des rares ouvertures sociales faites par la chancelière - qui pour le reste campe solidement sur ses positions de force et ses dogmes libéraux assumés - cette initiative témoigne en effet d'un tournant peut-être majeur pour la construction communautaire.

Le modèle social européen agonise

« L'austérité conduit à une Europe de plus en plus éclatée et divergente, une Europe à plusieurs vitesses » constate l'Institut syndical européen. Les Etats du Sud de l'Europe et certains à l'Est sont en voie de « sinisation » ! En témoignent les baisses de salaires, la dégradation des systèmes de protection sociale, la panne de croissance et l'augmentation des dettes souveraines

Crise : nos modèles sociaux ne pourront résister sans se renouveler

Grèce, Espagne, Italie, Sarkozy, Merkel, Obama, G 20, triple A, démocratie, austérité : chaque semaine qui passe donne lieu à de nouveaux développements, de nouvelles annonces, de nouvelles incertitudes. Et le dernier sommet de la zone euro ne fait pas exception ! La crise actuelle est pour les Européens comme pour les Américains au moins comparable à celle de 1929 et sans doute encore plus grave, tant les bouleversements à l'œuvre ou à venir sont profonds. Il y va aujourd'hui d'un certain mode de vie et de croissance. Il y va aussi de nos modèles sociaux européens, dans leurs diverses variantes. L'austérité annoncée un peu partout va-t-elle provoquer leur démantèlement ?

Sauvetage de l’euro, naufrage des valeurs ?

L'accord conclu le 27 octobre dernier à propos de la stabilisation de la zone euro et de la restructuration de la dette grecque est-il solide ? Les avis divergent et les prochaines semaines seront sans doute cruciales tant s'enchaînent les incertitudes qu'il s'agisse des suites de l'annonce du référendum grec ou de ce que décidera, ou pas, le prochain G20. Mais en l'état, plusieurs des ses caractéristiques nous interpellent tant elles impactent un modèle social qui a fortement besoin d'être refondu mais certainement pas d'être abattu

Crises : si la gauche revient… 

Parlerons-nous encore de la zone euro dans un mois ? Une telle question impensable encore il y a peu permet de mesurer la force des crises successives qui balaient notre monde depuis 2008. Et aussi, l'épreuve qu'elles représentent pour les gouvernants, les programmes et les idéologies - ou ce qu'il en reste - qui les sous-tendent. Force est de constater que pour le moment les droites européennes et des pays dits industrialisés - en Amérique Latine par exemple il en va autrement - s'en sont nettement mieux sorties au plan électoral que les gauches

Par |2018-12-17T10:14:31+02:0018 septembre 2011|Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , |

AAA, crises et progrès social : faut-il remercier les marchés ?

Nous espérons que vous avez été nombreux à prendre des vacances car les crises, elles, n'ont guère connu de répit. Avec leur part de lumière, en Lybie voire en Syrie, malgré une répression féroce ; avec leur part de menaces en Europe ou aux USA où le piège de la crise des subprimes est en train de se refermer sur les Etats. Metis a comme vous toutes et tous, essayé de suivre les débats, de comprendre les enjeux de situations souvent très complexes, de saisir les mécanismes des crédits defaults et autres ratings, d'imaginer ce que la perte de l'AAA pouvait signifier, de réfléchir aux enchaînements qui en découleraient. Et, pour être un tantinet provocateur, les nouvelles pourraient être bien moins noires que ce que beaucoup prétendent, si l'on veut bien prendre un peu de recul

Load More Posts