Peut-on encore miser sur la négociation collective ?

Promue, en dépit d'une méthode assez désastreuse, par la récente et décriée loi Travail, la négociation collective est pourtant assez malade. Ses techniques, ses méthodes, ses acteurs, ses résultats sont à la peine et, à l'exception de la Belgique, de l'Autriche et des pays nordiques, la situation a tendance à se dégrader. Malgré de beaux restes, l'Allemagne elle-même n'est pas épargnée. L'Europe centrale et les pays méditerranéens traversent eux des périodes très critiques

Portugal 2016, le lourd bilan de l’austérité

Entre mai 2011 et mai 2014, le gouvernement portugais a mis en œuvre un programme radical de réformes économiques et sociales fondé sur l'austérité et la dévaluation interne, conformément aux injonctions des institutions européennes et du FMI. Les lignes essentielles de ce programme sont celles du Memorandum signé le 17 mai 2011 entre le gouvernement socialiste de José Sócrates (qui a reçu le soutien politique des partis à sa droite) et lesdites institutions. Il a été mise en œuvre à partir du 21 juin 2011 par le nouveau gouvernement de droite, alors sorti des élections parlementaires. Mais qu'est-il arrivé au Portugal ? 

Europe : tout ça pour ça ? 

S'il est confirmé, le deal que la Grèce vient de passer avec l'Union Européenne ne peut qu'inquiéter. Mauvais pour tous, il en dit long sur les postures de certains, l'impuissance de beaucoup, la faiblesse de tous. Ukraine, migrations et désormais Grèce : en quelques mois, l'UE en est à son troisième échec en termes de capacité à faire face à des crises majeures. Son destin est-il désormais tracé ?

Crises, Europe et katastroïka

Le OXI des Grecs nous touche. Il en émeut certains, en irrite d'autres mais, quoique nous en pensions, il va influencer en profondeur la trajectoire de l'Union Européenne. Et ce, plus que le triple non français, néerlandais et irlandais en leur temps. Car ce non hellène a des implications de toutes natures :économiques, monétaires, financières, mais aussi voire surtout politiques, géopolitiques ou institutionnelles. Ukraine, migrations et désormais Grèce : en quelques mois, l'UE en est à son troisième échec en termes de capacité à faire face à des crises majeures. Son destin est-il désormais tracé ?

Réformer encore ? Pour quoi faire ?

Nos sociétés, notamment dans le pourtour de la Méditerranée, connaîtraient-elles un déficit de réformes structurelles ? Et en particulier s'agissant de leurs marchés du travail ? C'est ce que prétend depuis des années la Commission Européenne et avec elle une large partie des élites politiques et économiques, social- démocratie largement incluse. Et pourtant deux séries de travaux récents font planer un sérieux doute sur cette doxa ou du moins sur son caractère universel pour ne pas dire automatique.

Espagne : la face cachée des réformes du travail

L'Allemagne de G. Schröder avait innové avec les jobs à un euro pour les bénéficiaires de minima sociaux et avec les mini jobs. La Grande Bretagne a fait récemment très fort avec les zero hour contracts, aucune garantie de temps de travail et aucune garantie de revenu. L'Espagne, grâce à la Troïka, développe à son tour une précarité légale. On pourrait allonger la liste des pays européens qui créent des emplois légaux au rabais, la crise ou dépérissement durable leur est favorable. Zoom sur l'Espagne.

Par |2018-12-17T10:16:12+02:0017 mars 2014|Mots-clés : , , , , , , , , |

Entretien avec A. Cercas « Je rêve d’un printemps européen »

Alejandro Cercas (S&D) fait le bilan de ses trois mandats au Parlement Européen dans un entretien avec Metis. Membre de la commission emploi et affaires sociales, le député espagnol a récemment écrit un rapport sur l'impact des politiques de la Troïka sur les pays qu'elle supervise. Ce rapport vient d'être approuvé par le Parlement Européen le 13 mars dernier. 

Le modèle social européen agonise

« L'austérité conduit à une Europe de plus en plus éclatée et divergente, une Europe à plusieurs vitesses » constate l'Institut syndical européen. Les Etats du Sud de l'Europe et certains à l'Est sont en voie de « sinisation » ! En témoignent les baisses de salaires, la dégradation des systèmes de protection sociale, la panne de croissance et l'augmentation des dettes souveraines

La troïka pousse l’Europe hors la loi    

La gouvernance économique européenne de la crise est-elle compatible avec les normes internationales du travail ? C'est la question que s'est posée l'observatoire social européen au cours d'un débat organisé le jeudi 15 mars dans ses locaux bruxellois. Pour tenter d'y répondre, Rudi Delarue, Directeur du bureau européen de l'OIT, et Georges Dassis, Président du groupe des travailleurs du Comité économique et social européen (CESE), ont accepté de partager leurs impressions

Par |2018-12-17T10:14:53+02:0022 mars 2012|Mots-clés : , , , , , |

Grèce : le chaos social

La Grèce connaît une crise économique, sociale et sanitaire sans précédent alors que les derniers rebondissements politiques laissent présager la chute du gouvernement