Allemagne : + 4,6% d’augmentation des salaires au cours du premier semestre 2008

Une étude de l'Institut économique et social (WSI) de la fondation syndicale Hans Böckler montre que les salaires négociés ont augmenté de 4,6 % en moyenne sur les six premiers mois de l'année 2008. C'est la plus forte progression depuis l'an 2000

Par |2018-12-17T10:12:08+02:0030 juin 2008|Mots-clés : , , , |

Pourquoi il fallait signer l’accord « modernisation du marché du travail »

Marcel Grignard, secrétaire national de la CFDT et négociateur de l’accord "modernisation du marché du travail", réagit aux propos tenus sur le sujet dans le dernier n° de Metis.

Conditions de travail : pour BusinessEurope, elles s’améliorent

Entretien avec Rebekah Smith, responsable à Businesseurope des questions de santé et de sécurité au travail et Jürgen Rønnest, directeur du comité des affaires sociales de Bussinesseurope.

La flexicurité selon Laurence, François, Bernard, Jean-Claude, Lui et les autres

Cet éditorial devait tourner autour de l’avenir du droit du travail - nous en dirons quelques mots - et devait ignorer Nicolas S. et Carla B. Sur ce point, promis on ne dira rien, d’abord parce qu’il n’y a rien à dire (eh! oui) ensuite parce que cette agitation people est assez misérable au regard de l’état du monde et de la société française.

Modernisation et CGT

La négociation sociale, comme le conflit, en dit parfois plus long sur les acteurs en présence que sur les enjeux en débat. Celle sur la modernisation du marché du travail permet l’instantané d’une Cgt ayant su articuler positions de fond, formulation de propositions, travail intersyndical et agenda d’action unitaire.

2008 : Patronats en péril

L’agenda 2008, de la poursuite des réformes sur les régimes spéciaux aux élections prud’hommales en décembre, en passant par les retraites, la représentativité et le service minimum, ne va pas manquer de booster notre triptyque social patronats, syndicats, pouvoirs publics.

Les Comités d’entreprise européens s’inventent en marchant

A partir de l’analyse d’un corpus de 625 accords instituant des comités d’entreprise européens et d’enquêtes monographiques sur leur fonctionnement, Elodie Béthoux s’est intéressée à leur processus d’élaboration.