Élargissement de l’objet social de l’entreprise : ce que nous apprennent les États-Unis

La Loi PACTE n'est pas encore adoptée, mais le débat sur la nature de l'entreprise et les formes de sa gouvernance se poursuit. Cet article publié sur le site The Conversation l'élargit aux enseignements de certaines réformes américaines.

Par |2019-05-02T14:00:15+02:003 septembre 2018|Mots-clés : , , , , , , , |

Bonne nouvelle : l’Europe est vivante

Il y a quelques mois, on a craint que l'extrême droite autrichienne ne l'emporte : finalement c'est le candidat écolo-centriste qui est devenu président. Le risque n'a cependant pas disparu et de nouvelles élections auront lieu au printemps 2018. Les Européens ont aussi eu très peur lors des élections aux Pays-Bas et plus encore lors des présidentielles en France, pays qui reste aux yeux des autres un symbole de liberté et d'idées progressistes

Développement durable, croissance et emploi : pourquoi Trump se trompe ?

Le 1er juin 2017, Donald Trump a officialisé la décision promise lors de sa campagne électorale en annonçant le retrait des États-Unis de l'Accord de Paris sur la maîtrise du risque climatique (également nommé COP21) signé en décembre 2015, puis ratifié par 146 Etats... dont les Etats-Unis. Cette décision s'ancre dans le vieux paradigme qui oppose les enjeux environnementaux aux enjeux économiques et sociaux, alors même que l'approche de développement durable menée par les entreprises (américaines ou non) consiste à rechercher la convergence de ces enjeux. Je propose dans cet article cinq voies de progrès pour celles qui souhaitent s'inscrire dans cette convergence.

Fractures sociales, fractures territoriales ?

La thématique des deux Frances (des deux Amériques, des deux Angleterres, etc.) devient omniprésente. La coupure ne serait plus seulement entre les riches et les pauvres, mais entre les gagnants et les perdants de la mondialisation, les branchés et les débranchés, les élites et les oubliés. La géographie semble s'imposer comme une dimension centrale de cette coupure. Qu'en est-il vraiment : les fractures sont-elles surtout territoriales ? Pierre Veltz, qui a publié de nombreux livres et articles sur les formes et les facteurs du développement technologique, économique et social, argumente :

L’étrange histoire des conservateurs américains

Le triomphe du tout info en images qui va très vite nous porte à croire que Donald Trump est sorti de rien, tout habillé (ou tout nu c'est selon) des vêtements du conservatisme et du populisme. Il n'en est rien et les conservateurs américains ont une longue histoire déjà pleine de rebondissements. L'article qui suit a été publié le 31 juillet 2016 par le journal Le Monde. Il est repris avec l'autorisation de son auteur et du journal. Jean-Christian Vinel est Maître de conférences à l'Université Paris-Diderot et spécialiste de l'histoire sociale et politique des Etats-Unis

Ça Trump énormément !

Dans un précédent édito, Metis vous invitait à résister au pessimisme ! Après le Brexit et autres joyeusetés d'ici ou d'ailleurs, voilà que nos cousins américains nous infligent le « T » - test ! Mercredi dernier, nous avons été nombreux à ne pas y croire. Comment un individu sexiste, raciste, homophobe, tricheur, menteur, grotesque et j'en passe, a-t-il pu accéder à la présidence des USA ? Incroyable mais vrai. Tristement vrai même s'il faut faire la part entre faire campagne et gouverner. Que faire ?

Michael Piore: « Si nous voulons garder les bénéfices liés à la globalisation, alors… » 

Michaël Piore est un économiste américain renommé du MIT (Massachusetts Institute of Technology) de Boston. Il revient pour Metis sur les hypothèses de la segmentation des marchés du travail dont il fut le précurseur dans les années 70 et nous parle de ce qui a changé des deux côtés de l'Atlantique. Flexicurité, transformations du travail, globalisation, programme démocrate pour les élections présidentielles : ses propos ne manqueront pas de nous interpeler !

L’intimité des Américains ordinaires

Depuis plus de dix ans, un studio ambulant sillonne les États-Unis pour proposer à ceux qui le veulent d'enregistrer leur échange. En recueillant les paroles d'anonymes, Storycorps entend resserrer les liens et documenter l'Amérique contemporaine. Mais le projet n'invite-t-il pas d'abord à la mise en scène de soi ?

Quand les hackers réinventent le travail

En mars 2015, Jean-Marie Bergère revenait sur le livre de Michel Lallement L'Age du faire - Hacking, travail, anarchie. Celui-ci est à l'image de ce qu'il décrit, foisonnant et optimiste. L'auteur a passé une année aux Etats-Unis à San Francisco et, à la manière d'un journaliste autant que d'un ethnographe, il nous fait partager la vie et les utopies de ces « zones d'autonomie où se bricole une autre manière d'innover, de produire, de collaborer, de décider, de façonner son identité et son destin », ces hackerspaces dont les noms, Noisebridge, Ace Monsters Toys, LOL Oakland Makerspace, Mothership HackerMoms, The Crucible, Biocurious, Hacker Dojo, etc., hésitent entre marketing et profession de foi

Load More Posts